JB Vatelot
Site de l'académie de Nancy-Metz

Accueil > Parutions de l’ancien site > LYCEE GENERAL ET TECHNOLOGIQUE > Archives > Tutto bene qui sotto il sole...

Tutto bene qui sotto il sole...

"Tout va bien ici sous le soleil..."

mercredi 31 mai 2006 par Mireille Fourrière

Treize élèves de Seconde viennent de participer à un colloque de jeunes européens. Voici le journal de voyage de leur périple en Italie.

Mardi 23 Mai, 18h

Rendez-vous à la gare de Toul, c’est le grand départ ! Après une escale à Dijon, le temps de manger, nous embarquons dans un train couchette grand luxe (humour !!). Demain, nous nous réveillerons en Italie...

Mercredi 24 Mai

Terminus à Rome à midi avec deux heures de retard ! Pas question alors de perdre du temps à traîner nos bagages (de toute façon ils sont bien trop lourds) : nous les déposons à la consigne de la gare et nous voilà partis, plan de Rome en main.

D’abord, nous prenons notre premier repas italien aux alentours de la piazza di Spagna...

Tout est dans le geste pour la réalisation du voeu...

Puis nous confions une pièce et un vœu à la fontaine de Trévi...

Enfin, Emeline nous guide au pas de course sur les traces des Romains antiques : Panthéon, forum et Colysée défilent sous nos yeux.

Il est grand temps de rejoindre la gare où nous retrouvons Thibaud et son accompagnateur Mathieu qui ont fait le voyage en avion.

Nous faisons aussi connaissance avec un groupe de Saumur et un groupe d’Ecossais qui partageront le bus avec nous jusque Castel Di Sangro.

Là, nous découvrons avec plaisir notre hôtel 3 étoiles (ça, c’est vrai)... Peu à peu les autres lycées arrivent : Angers, Cholet, Coutances, Senlis, Mortefontaine, et demain nous rencontrerons nos hôtes, les élèves du lycée Pattini.

Jeudi, 25 Mai

Après le petit dèj’, nous sommes répartis dans des groupes conçus pour que les participants des différents lycées apprennent à se connaître. La règle du jeu est simple : interdiction de changer de groupe, même s’il faut pour cela quitter son meilleur ami ou ses profs préférés (!!).

C’est parti pour la visite de Castel di Sangro, préparée et menée par les élèves italiens qui nous surprennent par leur français et leurs capacités de communication. Que dire sur Castel di Sangro, petite ville de 5000 habitants, réputée pour sa station de ski en hiver et ses compétitions de pêche à la mouche l’été ? et bien qu’il fait bon y rencontrer le premier soleil de l’année, quitte à prendre pour cela quelques couleurs cuisantes...

L’après-midi passe vite, à échanger sur l’Europe et sur la façon d’imaginer et de construire une union plus solide. Les idées et résolutions de chaque groupe sont mises en commun dès le retour à l’hôtel dans la grande salle de réception. C’est là aussi, après le repas, qu’a lieu la présentation des différents lycées. Nous sommes un peu anxieux à l’idée de montrer notre film réalisé dans l’urgence avant notre départ... Finalement -et sans prétention aucune- il rencontre un véritable succès ! Merci à tous ceux qui ont répondu à nos questions en précisant comment l’Europe entrait dans notre école : vous avez été chaleureusement applaudis en Italie !!

Vendredi, 26 Mai

Le réveil sonne encore plus tôt que la veille : la journée sera longue et intense puisque nous allons visiter Pompéi et Naples à environ deux heures de bus. Le matin, nous découvrons les vestiges de la ville romaine détruite par l’éruption du Vésuve en 79 après J.C.
Par la même occasion, nous mettons en œuvre un des principes qui préside à la construction européenne, à savoir "l’union fait la force" : le fauteuil de Thibaud défie les pavés inégaux de la rue de l’Abondance, la rampe de l’amphithéâtre, les marches du forum, grâce aux efforts musculaires de quelques garçons de Toul et de d’ailleurs.


Les passages piétons pompéiens...

Le pique nique prévu pour midi -pardon, pour 14 heures- laisse perplexe : nous nous sommes habitués aux pâtes italiennes systématiques en guise d’entrée et certains groupes vont goûter la pizza Margherita dans sa ville d’origine, Naples.

C’est l’occasion de voir la mer : avec le Vésuve en toile de fond, on peut trouver pire comme décor ! Un peu plus loin, nous faisons connaissance avec l’effervescence napolitaine, ses petites rues encombrées et ses coups de klaxon anarchiques...

Samedi, 27 Mai

Nous assistons à une conférence sur l’Europe dans le petit théâtre de Castel di Sangro avant de partir en bus pour une excursion dans le parc des Abruzzes.

Soleil et neige sur les Abruzzes

Pique nique et promenade au milieu des pins noirs et des cascades : rien de tel pour rire un bon coup et apprendre des chansons italiennes démodées !
Le soleil tape, mais l’air est vivifiant et sur le ciel très bleu se détache le sommet encore enneigé des montagnes.

Retour de la cascade en "petit train" comme tout bon touriste qui se respecte...

Encore une fois, on se dit que "forcément, après une journée comme cela, on va bien dormir"... cela ne coûte rien de se le dire... mais on préfère forcément profiter de la soirée de clôture et la musique s’arrête bien trop tôt au goût de chacun, forcément...

Dimanche, 28 Mai

A 8h pétantes, les bus quittent la cour de l’hôtel : c’est l’heure des adieux ! La route vers Rome défile dans le calme et nous arrivons en urgence à l’aéroport de Fumicino : c’est l’heure de quitter Thibaud et Mathieu.

Nous complétons ensuite notre visite de Rome commencée quelques jours auparavant. Cette fois-ci, nous explorons l’autre côté du Tibre et pour cela nous découvrons le métro romain pour rejoindre au plus vite la place Saint Pierre.

Place Saint Pierre à Rome

La visite de la basilique suscite de nombreuses questions, mais le temps presse, la foule aussi, et nous n’avons plus le temps de monter admirer la coupole peinte par Michel Ange... Tant pis : tout ce que nous avons vu si vite nous donnera sans doute envie de revenir plus longuement...

A 18h40 nous sommes dans le train ; la boucle est bouclée : train couchette, puis arrêt à Dijon pour un petit déj’ sympa à "La Diligence", enfin Toul, sa gare quasi déserte, sa pluie accueillante et sa fraîcheur revigorante : bienvenue chez nous !!


1 Message

  • > Tutto bene qui sotto il sole... Le 8 juin 2006 à 16:20 , par Kévin Froberger

    J’espère que votre voyage vous a plu, ça devait être une vrai chance de partir la bas voir les vestiges des anciennes civilisations...
    Vous avez vraiment eu de la chance. PLusieurs aurai bien aimmer y aller aussi comme moi.
    Sinon l’article est très bien !! :-)


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
JB Vatelot (académie de Nancy-Metz )
Directeur de publication : David Ridel