JB Vatelot
Site de l'académie de Nancy-Metz

Accueil > Parutions de l’ancien site > COLLEGE > Archives > Amis racistes...

Un cri de révolte dans la nuit !

Amis racistes...

Par Maxime Pierron

vendredi 28 mai 2004

Qui n’a jamais eu l’envie brutale de pousser une longue plainte cruelle et déchirante dans la nuit glacée de cette société inhumaine qui nous broie et qui nous « spolie » (reprenez votre souffle) ? Cette capacité à s’indigner, à s’émouvoir, à s’engager pour des causes qui paraissent justes n’est-elle pas justement le sain baromètre de notre humanité fuyante ? Au travers de l’engagement des écrivains énervés qui accusent à tout crin, des peintres provocateurs qui lorgnent plus loin que leur chevalet, des chanteurs dignes de la vraie Star Académie Française, bref, auteurs pensants de tout poil, les élèves ont perçu la nécessité de crier fort. De crier juste surtout. De crier pour être entendu. Mariage de l’émotion et de la raison, l’indignation nous rend plus vivant. C’est l’opération « un cri de révolte dans la nuit » que vous retrouverez sur le site pendant quelques jours. A bon entendeur !

Chers amis,

Bien sûr, nous vivons vite, bien trop vite, avec l’impression souvent de passer à côté de l’essentiel ; nous sommes de plus en plus nombreux sur cette Terre et avons bien du mal à réussir nos vies en trouvant du travail, en fondant une famille épanouie et en vivant dans un cadre agréable en toute harmonie avec le monde qui nous entoure. Difficile chemin qui fonde nos vies...

Mais est-ce pour cette raison que nous devons rejeter ceux qui nous ressemblent moins ? Les étrangers qui viennent chercher l’espoir, avons-nous le droit de condamner ces personnes sous prétexte qu’elles nous volent notre travail, nos logements, notre terre ?

Monsieur (oui, vous !), amis racistes, qui revendiquaient tant de droits pour les "FRANCAIS", en donnant de faux espoirs aux plus démunis, en faisant croire qu’en renvoyant ces gens dans leurs pays nous vivrons mieux, avec salaires pour les femmes "FRANCAISES" à la maison, logements pour tous les "FRANCAIS" en priorité, travail...famille... et Patrie... triste nation qui a oublié d’aimer les autres.

Honte à lui ! Honte à vous qui regardez vos semblables avec dédain parce qu’ils sont "étrangers en FRANCE" ! Je vous invite à réfléchir aux conséquences de tels actes, avez-vous choisi de naître FRANCAIS BLANCS ? Ai-je choisi de naître FRANCAIS BLANC ? Ou est-ce simplement le destin qui choisit pour nous ? Nous avons une Terre Universelle, vivons côte à côte en essayant de nous entendre, de nous comprendre...

Monsieur ! Ennemis racistes ! Ce qui est difficile, ce n’est pas de vivre ensemble de toutes couleurs dans une FRANCE réunifiée, ce qui est indigne, c’est de vivre avec VOUS et VOS propos, et de vous laisser croire que vous avez peut-être raison !

P.-S.

Merci à tous ceux qui ont lu cette lettre et qui partagent mes idées !

@+ sur la route, fraternellement, Maxime PIERRON.

Je remercie Julien SANCHEZ qui m’a dicté le texte alors que je tapais sur l’iBook. Sa grande âme le perdra !



| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
JB Vatelot (académie de Nancy-Metz )
Directeur de publication : David Ridel