JB Vatelot
Site de l'académie de Nancy-Metz

Accueil > Parutions de l’ancien site > COLLEGE > Archives > Plongez dans le monde de Némo !

Une critique de film qui fera des vagues

Plongez dans le monde de Némo !

Par Claire VOLFART & Frédéric CHASSELIN

mercredi 4 février 2004

Ecrire une critique de film est un exercice d’écriture difficile puisqu’il faut synthétiser le récit et l’argumentation, donner envie aux futurs spectateurs et balancer entre points positifs et négatifs... La critique que vous allez lire est la première du genre. En effet, elle contient des extraits de dialogues qui raviront les amateurs d’absurde. Qu’attendez-vous pour plonger ?

Qui aurait pensé qu’un si petit poisson aurait fait tant de vagues ?!
« Le Monde de Némo », réalisé par les STUDIOS PIXAR ( tout comme « Monstres & Cie » , « Toy Story » et « 1001 Pattes » ), est l’histoire d’un petit poisson-clown qui fait mouche.

JPEG - 9.4 ko
Marin et Dory

Sorti en salle le 26 novembre 2003, ce film raconte la vie d’un petit poisson, nommé Némo, trop couvé par son père, Marlin, et qui rêve d’évasion. Marlin, bouleversé par la mort de sa femme peu avant la naissance de Némo, décide de porter toute son attention sur son seul fils.
Mais un jour, Némo se fait kidnapper par un plongeur, M. P.SHERMAN, dentiste à Sydney, puis enfermer dans son aquarium. Et pour couronné le tout, Némo est menacé de mort par une déséquilibrée à couettes, Darla, la nièce du dentiste, sortie tout droit d’un film d’horreur.
Marlin décide de partir courageusement à la recherche de Némo, accompagné de Dory, une pipelette poilante et pas poilue, atteinte de perte de la mémoire courte (ou Alzheimer galopant). Où en étions-nous, ah oui, ça me revient maintenant...

Dory : "Oh ! Je suis désolé Monsieur , c’est que ... je souffre de perte de la mémoire courte !"

Marlin : (visiblement ... désemparé ) Perte de la mémoire courte ! ... Pff , j’en crois pas un mot !

Dory : Non , c’est vrai , j’oublie les choses presque toute suite , ça vient de ma famille ! Ben .. je crois que ça vient de là ... Mmh ... où sont-ils ? ... Vous désirez Monsieur ?

Marlin : Ca va pas du tout vous ? ! Pas du tout ! »

Elle est aussi douée d’un talent FOU pour les chansons-délire (dont son premier titre « Une promenade en mer » )

Dory : « Quand la vie te jette à terre, tu sais ce qu’il faut faire ? Une promenade en mer, une promenade en mer, une promenade en mer/ En mer, en mer /Qu’est ce qu’il faut faire ? NAGER ! Nager, AHAHAHAHA, j’aime tellement nager
Mais Quand on VEUUUT nager ! Nager Ahhhhhhhhhhhhhhh ! ! ! ! ! »

...Et ayant une maîtrise totale du langage baleine :

Dory : « Oh ! Oh ... chère ... chère grande baleine . Ok, elle parle peut-être bien que le baleine ?Boooonnnnjouuuuuurrrrr ! ! ! ! ! PouVez vouuuuuus nouuuuuus diiiIIIIre le chemin pour ...

Marlin : Euh Dory , qu’est-ce que t’es en train de faire ? Dory ! ! ! Dory ! ! ! ! T’es sûre que tu parles baleine ? ? ? ? Dory ! Dieu sait ce que t’es en train de dire ?

Dory : REVNNNEzzzzzzz ! ! ! ! !

Marlin : Tu vois, elle revient pas , tu l’as offensée , je suis sûr ! ! !

Dory : Un autre dialecte peut-être ! ?
Meuhhhhhhhh .... MEUHHHHHHHHH !

Marlin : Dory , c’est pas du baleine , tu parles plutôt ... estomac barbouillé !

Dory : Bon, peut-être le « baleine à bosse » ?

Marlin : Non ! ! ! Essaie pas la bosse !

Dory : RRRrrr ! ! ! ! ! Arrghhhh ! ! ! ! !

Marlin : T’as l’air malade en fait !

Dory : Peut-être plus fort alors ! RRRHHHHHAAAAAAHHH ! ! ! ! !

Marlin : Fais pas ça !

Dory : Un peu trop fort , ça sonnait un peu orque ! ?

Marlin : Ca ne sonne pas orque , ça sonne comme quelque chose que je n’ai jamais entendue ! »

C’est bien ce que nous disions, quelle maîtrise !
Ils rencontreront sur leur route des requins blancs , légèrement « atteints » et inscrits dans un club de Mangeurs de Poissons Anonymes :

Bruce, le président du club : « Bonjour , mon nom à moi, c’est Bruce ! Ca va bientôt faire 3 semaines que j’ai pas mangé un poisson ! Sur mon honneur , où bien qu’on me découpe pour me faire en soupe ! »

On trouvera aussi des poissons-lunes les aidant à trouver la bonne direction vers Sydney à l’aide d’imitations tordues comme celle de Marlin à son insu, ou encore un trois-mâts, une pieuvre, un homard, une flèche lumineuse et un espadon !
Ils croiseront des tortues vertes mi-hippie, mi-surfeurs baba cool, dont le chef de bande, le fameux Coco Crush affichant 150 ans au compteur et fan de rock !

JPEG - 3.3 ko
une tortue très rock’n roll !

Coco Crush : « T’es trop ROCK’N ROLL , Tortillon ( c’est son fils ) ! Allez , tape la nageoire ! La noix ! Cocoooooo ! Déferle, mon fils ! ! ! Rock’n roll ! »

Mais ce n’est pas tout , car ils verront aussi des mouettes « A MOI ! », des crabes karatékas et aussi Nigel, un pélican brun, expert en vol plané et en crash de mouettes !
Marlin et Dory survivront-ils à ce Fort Boyard aquatique ? A cette jungle sous-marine ? Némo échappera-t-il aux griffes de Darla ? Et Nigel portera-t-il enfin des lunettes ? Pour le savoir , retournez voir Nemo ou bien attendez de revoir le DVD !


1 Message

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
JB Vatelot (académie de Nancy-Metz )
Directeur de publication : David Ridel