JB Vatelot
Site de l'académie de Nancy-Metz

Accueil > Les classes maternelles > Les petites "Z’escapades" des Moyens

Les petites "Z’escapades" des Moyens

vendredi 17 juin 2022 par LEBOEUF Eugénie

Ecole et cinéma 2022

Quel plaisir de retrouver le chemin de la salle de cinéma de Toul dans le cadre du projet "Ecole et cinéma" !
Nous nous y sommes rendus mardi 7 juin. Nous avons pu assister à la projection de six courts métrages avec des univers variés et des techniques multiples : des personnages en pâte à modeler, des décors en carton, des couleurs à la gouache ou en gommettes...









Voici ce qu’ont préféré les Moyens :
- "l’histoire de la maison parce qu’elle penchait à gauche et à droite" (Paul)
- "l’escapade parce qu’il était noir et blanc" (Lizon)
- "la maison parce que les gens tombaient de la maison" (Gaspard)
- "la maison qui penche à droite et à gauche" (Thélio)
- "la petite escapade parce que les gens étaient en noir et blanc et je les aimais bien" (Margaux.J)
- "quand le lit bougeait dans la maison (Anays)
- "quand le chat s’accrochait à la porte c’était trop drôle" (Lorys)
- "quand il y avait la baleine et l’éléphant" (Lizéa)
- "l’histoire de la baleine quand ils l’ont remise dans l’eau" (Elouan)
- "celui qui a nettoyé le soleil et qui a perdu son hélicoptère" (Kymani)
- "le bonhomme qui nettoie le soleil parce que c’était trop drôle" (Margaux.B)
- "le monsieur avec les yeux noirs quand il regardait" (Martin)
- "le garçon qui donnait à manger aux trois chiens" (Liam)
- "quand le toit tombe" (Louis)
- "le chat qui s’est accroché à la porte de la maison" (Camille)
- "quand le chat faisait basculer la maison et ça lui a accroché les papattes" (Anna)
- "la maison qui a basculé" (Arthur)
- "le garçon qui a nettoyé le soleil" (Aaron)
- "la maison qui se penche à gauche et à droite" (Luna)
- "la maison qui tourne à gauche et à droite" (Dayana)


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
JB Vatelot (académie de Nancy-Metz )
Directeur de publication : David Ridel