JB Vatelot
Site de l'académie de Nancy-Metz

Accueil > Parutions de l’ancien site > ECOLE > Slamons

Semaine des APEL 2015

Slamons

dimanche 22 mars 2015 par Philippe Lemaire

La semaine des APEL a été l’occasion pour une dizaine d’élèves de CM2 de découvrir le SLAM et de le faire découvrir à toutes les classes de Cycle 3. Madame MARTIN, conteuse, les a accompagnés dans l’écriture.

La semaine des Appel s’est vécue avec anticipation en février avec la semaine de la lecture qui a concerné tous les élèves de l’école. L’association des Parents d’élèves avait mis les bouchées doubles pour cette occasion !

Cette semaine dix élèves de Cm2 étaient invités à rédiger un SLAM. Madame MARTIN les a accueillis dès lundi matin pour les familiariser avec ce type de poésie, les lancer et les accompagner dans l’écriture. Ils ont écouté Grand Corps Malade, Abd Al Malik, Diamant noir avant de se lancer sur le thème de l’école.

Le SLAM est né à Chicago en 1987. Les textes étaient écrits dans les cafés en échange d’une consommation gratuite. Le plaisir d’écrire, de dire, d’écouter, de s’exprimer en faisant claquer les mots, en les lançant pour qu’ils riment sans toutes les contraintes habituelles de la syntaxe.

Vendredi après-midi, les élèves de Cm2 se sont retrouvés pour les dernières corrections et une ultime répétition. Puis, les classes de Ce2, Cm1 et Cm2 se sont réunies dans la salle de motricité pour écouter les productions.

Une véritable surprise pour les auditeurs qui entendent parler de leur école dans un style jusqu’alors inconnu.

Les productions

Eloïse et Anna

Pas compliqué,
L’école, c’est juste à côté
De la place du marché.

Les matins d’école,
Je passe par la place du marché.
Eviter les voitures,
Attention je suis coincée.
Un jour de mars, je suis glacée,
Vivement l’été.
Je rêve en marchant, ce matin
Je pense à Aladin.
Allez petit génie, vient égayer ma vie.
Flûte c’est un zombie
Qui me dit : « va-t-en d’ici »

Pas compliqué,
L’école c’est juste à côté
De la place du marché.

Tous les midis,
C’est la routine,
Aller à la cantine
J’en ai pas envie
J’aime pas ça, mais c’est comme ça.
C’est copieux, mais d...
Pas ruineux.
Je survivrai parbleu.

Pas compliqué,
L’école c’est juste à côté
De la place du marché.

Révolte contre la colle,
J’entends que tu sniffes ta colle !
Pas, Rock and Roll.
Trop kiffé, trop aimé,
Pas envie de recommencer.
Je prendrai la parole :
« Ne fais pas le guignol »

Pas compliqué,
L’école c’est juste à côté
De la place du marché.

Interro, c’en est trop
J’explose.
Pas le temps d’écrire, pas pu finir.
Je renonce, je connais les réponses.
L’enseignant n’a rien écouté, c’est désolant.
C’est lassant.

Pas compliqué, ...

Ilana

Lundi, Mardi
Jeudi, Vendredi
Suffit, suffit

Alvéoles, bronchioles,
Je m’affole
En maths, lignes droites
Parallèles, perpendiculaires
Pas de mystère.
Géographie, cartographie, superficie,
J’étudie
Histoire vie des rois d’autrefois
Ce n’est pas chinois
Evaluation surprise,
Je m’épuise
A drink, a glass, a bottle, l’anglais
Ça me plaît

Ouf la récré,
On court, on décompresse
Vive la jeunesse

Lundi, Mardi
Jeudi, Vendredi
Suffit, suffit

Solfège, ces flûtes aux sons aigus
Je débute.
Arts plastiques, notre école à l’identique.
Informatique.
Tic... tic
Fin de journée,
Ma tête a explosé.

Lundi, mardi
Jeudi, vendredi
Suffit, suffit

A la danse,
Je suis pressée,
Je dois me changer,
Mes chaussons à lacer.
La chanson je vais réviser.
Pas de bourrée
Petit tour, enchainement révisé.
On en restera là pour cette journée,
Bien chargée.

Lundi, Mardi
Jeudi, Vendredi
Suffit, suffit

Lise et Lorline
Cahier de texte
Réflexe.
Faut que j’acquière,
Toutes ces matières.

Cours de sciences, on va faire des expériences
Avec des souris, oh !!! Envolée de canaris.
Math, on s’éclate
Restons diplomate, sanction immédiate.
Français, dictée sur un oiseau déplumé
Récompensé d’un trophée argenté.
Poésie, j’apprends la cigale et la fourmi
Je la récite, c’est une réussite
Géographie, Paris, Bercy, Clichy
On n’parle pas de St Denis
Désolé Grand Corps Malade
Pour la ballade c’est compromis.
Histoire, Aie !! Ma mémoire
Savoir toutes ces victoires.
Musique, gymnastique
Arts plastiques
Voilà le diagnostic.

Cahier de texte
Réflexe.
Faut que j’acquière,
Toutes ces matières.

Je ne suis pas une machine.
Juste une gamine,
Comprenez ma petite mine.

Lola

Ce qui me passe par la tête
Sans tambour, ni trompette

La peur de ma vie, en entrant dans la cour
Le premier jour
Tout ce monde, qui rit, qui crie
J’étais perdue, seule, une étrangère
Enfin j’exagère
Aujourd’hui, je te le dis
J’ai plein de copine
Enfin je crois, j’imagine

Ce qui me passe par la tête
Sans tambour, ni trompette

Entre patati et patata
Je te cause, je mens, je te raconte
Je répète tout, je te cause plus
Et patata et patati
Qui sont mes vraies copines
Mes vraies amies
A qui je peux raconter ma vie
Sûr elles sont gentilles

Ce qui me passe par la tête
Sans tambour, ni trompette

J’ai manqué l’école, c’est pas cool
J’adore le skateboard
Je file, je saute
Pirouette, glissade sur la barre
Et patatras directo l’hosto
Trois matières loupées, à rattraper
Tout reprendre et apprendre
Je ne retiens rien, la lecture est oubliée
Les devoirs raturés

Ce qui me passe par la tête
Sans tambour, ni trompette

Faut dire que j’en ai ras-le bol
Je récolte des heures de colle
Mes notes dégringolent
J’en perds la parole
Allez Cias, c’est ma dernière cabriole

Océan et Mélanie

Tu connais, l’école primaire Vatelot ?
Je t’explique illico.

Ecole vivante, bruyante,
Exigeante, kiffante.
Apprendre à devenir grand dans ce monde délirant.
Tout en s’amusant, parole d’enseignant.

Viens faire un tour.
Ici c’est la cour,
On crie, on court.
On joue au loup, même si c’est relou
Quand les garçons crient : « V’là le loup garou ».
On saute à la corde, je te l’accorde parfois dans la discorde.

Passons à la cantine.
Je n’aime pas les sardines, ni les aubergines.
Ici pas de tartines, des protéines, des vitamines,
Je veux bien une mandarine.

Chut, on arrive dans les classes, faut faire silence
Pas de désobéissance, d’insolence, de violence
C’est l’heure, on attaque, j’écris la date
D’une écriture délicate, pas comme une savate.
Français, ça me plaît. Maths, ça m’épate.
Histoire, tout de mémoire. Poésie pas de soucis.
Dictée, j’ai assurée. Gymnastique, Musique c’est magique.

Ecole vivante, bruyante
Exigeante, kiffante
Apprendre à devenir grand dans ce monde délirant
Tout en s’amusant, parole d’enseignant.

Fin de l’école, on fait les folles, on rigole.
Promis on s’appelle, on s’invite, on profite.
Toutes mes copines, de vraies frangines.
Mais aussi ma meilleure amie,
Inséparable, c’est pas de la frime.
Viens à la maison, on regardera un film
Attention à la sanction, si pas d’autorisation.

Ecole vivante, bruyante
Exigeante, kiffante.
Apprendre à devenir grand dans ce monde délirant
Tout en s’amusant, parole d’enseignant

Maintenant tu connais mon école
Contente d’avoir été son porte-parole.
Moi, bavarde comme une pie.
Tant pis.

Primaël

Slam,
C’est ma gamme
En superman, je m’enflamme
Et j’attends qu’on m’acclame

Ecole, école
Ça décolle
J’en perds ma boussole
Je vois qu’tu rigoles
Mon père me traite de Branquignol
A chaque heure de colle
Et si parfois je somnole
C’est que ras-le-bol
Ecole, école

Slam
C’est ma gamme
En superman, je m’enflamme
Et j’attends qu’on m’acclame

Addition, multiplication, évaluation,
J’aime
Napoléon, bataillon, préparation à l’arène
Je passe en sixième
Récréation, action avec mon ballon
C’est ma passion
Passe d’Ilyas, râteau de Timéo
But 2-zéro

Slam
C’est ma gamme
En superman, je m’enflamme
Et j’attends qu’on m’acclame

Retour en classe,
Fermer les portables
Les filles arrangent leur frange
Pour être présentables
Pas de retard, dans les devoirs
J’évite le passable
A cet instant,
Pour moi l’école
C’est... marrant
Non... énervant
Mais... important

Slam
C’est ma gamme
En superman, je m’enflamme
Et j’attends qu’on m’acclame


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
JB Vatelot (académie de Nancy-Metz )
Directeur de publication : David Ridel