JB Vatelot
Site de l'académie de Nancy-Metz

Accueil > Parutions de l’ancien site > LYCEE GENERAL ET TECHNOLOGIQUE > L’intervention ciné de Guillaume Fourrière

Les métiers du Cinéma et Audiovisuel

L’intervention ciné de Guillaume Fourrière

vendredi 30 novembre 2012 par David Ridel

L’intervention de Guillaume Fourrière a permis aux élèves de l’Option Cinéma et Audiovisuel (mais pas que), tous réunis exceptionnellement, de la Seconde à la Terminale, de faire le point sur une passion commune. Histoires, techniques, voies professionnelles, tout y passe comme dans la meilleure des bandes-annonces. Le compte-rendu de deux heures d’une intervention passionnante et sans temps mort, complétée par les explications de Pierre Lemaire et Nicolas Besançon de Seconde B...

Le vendredi 19 Octobre 2012 de 15h30 à 17h30, Guillaume FOURRIERE, le neveu de "qui-vous-savez", exploitant d’une salle de cinéma à Macon, près de Lyon, est venu au mobile-cour pour nous présenter son métier et nous parler des différentes orientations pour y accéder. Il nous a longuement expliqué quelles étaient les diffférentes formations possibles et requises pour accéder à ces métiers du Cinéma et de l’Audiovisuel.

On peut, par exemple, après le Bac, choisir la voie d’un BTS audiovisuel avec plusieurs options pour se spécialiser comme : Image, Son (enregistrement : CD,DVD...), exploitation des équipements, administration et montage...
En sortant de cette école, on recevra la licence Art du spectacle.
M. Fourrière nous raconte alors son propre parcours qui l’a conduit à emprunter le chemin de la Faculté, plus théorique, mais qui lui a permis de s’entrainer sur des créations d’évènements culturels. Il évoque aussi la plus grande école de cinéma : la FEMIS, école prestigieuse située à Paris où l’on entre sur concours et qui prépare les élèves aux métiers de l’Image, du Son, de l’écriture de Scénario, du Montage, du métier de Scripte (personne qui regarde et note tout ce qui se passe sur le plateau), d’Exploitation de salle et de Distributeur de films...

Guillaume Fourrière connaît bien son sujet et émaille son discours d’exemples très concrets (merci pour la pellicule et les affiches !). Il raconte sa passion inextinguible du cinéma et évoque son métier d’exploitant de salle au quotidien. Le lundi matin, c’est la programmation des films de la semaine. Le mardi matin, c’est la réception des films - On apprend alors que les films parviennent aujourd’hui en salle dans un disque dur externe (farouchement crypté, bien sûr) - et le mercredi, c’est jour de sortie pour les nouveautés. Il y a beaucoup de monde dans les salles obscures !
Certains cinémas sont classés de différentes façons, par exemple, si le cinéma diffuse 50% ou plus de films classés "Art et essai" le cinéma est lui aussi classé dans cette catégorie. Guillaume FOURRIERE nous a également expliqué les différents labels existant au cinéma. Il en existe trois : "Jeune public", "Patrimoine" et "Recherche et découverte".
Enfin, Guillaume Fourrière nous révèle que d’après certains sondages, un français irait en moyenne 2 fois et demi au cinéma par an. Il est certain que nous sommes de bien plus grands consommateurs de films !

Les deux heures se terminent après la projection de quelques productions des élèves de l’Option Ciné et Audio, notamment des exercices de montage et de musique, ainsi que des réactions diverses des élèves. La lumière se rallume, la séance est terminée. Merci pour cet éclairage passionnant et passionné !

Portfolio


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
JB Vatelot (académie de Nancy-Metz )
Directeur de publication : David Ridel