JB Vatelot
Site de l'académie de Nancy-Metz

Accueil > Parutions de l’ancien site > COLLEGE > Les Projets > Projet 3e Sciences et nature : La diversité et la préservation du (...)

Projet 3e Sciences et nature : La diversité et la préservation du patrimoine arboricole et floral en Lorraine

vendredi 9 septembre 2011 par Emilien Martin

Pour les 3e Sciences et nature, l’objectif du projet de classe et de découvrir la diversité des espèces d’arbres et de fleurs propres à la Lorraine, et les moyens de les préserver. En effet, bien qu’on les retrouve également dans d’autres régions, certaines espèces sont emblématiques de la Lorraine : mirabellier, cerisier, pommier, poirier, rhubarbe, pâtisson, potimarron…

À partir de leurs recherches sur Internet et dans les ouvrages à disposition, les élèves réalisent un livret répertoriant ces plantes et des photographies, des échantillons, leurs caractéristiques, leur origine, leur histoire… Certaines graines ont été importées de tous les continents par des explorateurs, et replantées dans notre climat en tentant de les habituer au changement météorologique. Au contraire, certaines espèces sont présentes dans la région depuis aussi longtemps qu’on puisse se souvenir, et diverses actions ont été mises en œuvre pour permettre sa subsistance.

Quand on a découvert un trésor, on s’empresse aussitôt de le préserver : ou plutôt, d’en profiter tout en assurant sa subsistance. C’est ainsi que les élèves se sont dirigés vers les vergers d’Amance gérés par l’Inra [1], pour apprendre les trucs et astuces des arboriculteurs de métier. Par exemple, il faut savoir qu’un mirabellier ne donne des fruits que pendant une dizaine d’années. Il est donc essentiel de réfléchir rapidement au renouvellement du verger. On apprendra qu’une pomme ne se cueille pas n’importe comment si l’on veut respecter l’arbre et permettre de nouvelles récoltes.

Pour préserver la diversité du patrimoine arboricole et floral, l’Inra entretient dans ses vergers des populations d’espèces qu’il réimplante ensuite dans les milieux naturels, en partenariat avec l’Ensaia [2] et des établissements scolaires comme le nôtre. Ainsi, il transmet aux plus jeunes les gestes essentiels de la biodiversité au niveau local.

Dans un autre volet, les élèves découvrent comment les arbres et fleurs de notre région sont présents dans notre quotidien : médecine, agroalimentaire, textiles… Souvent les plantes sont là où on ne les voit pas !

Dans les prochaines éditions du projet, on pourra envisager de fleurir l’établissement, proposition qui remporte une forte adhésion des élèves. Le projet se clôt agréablement par une dégustation de produits (sans alcool !) à base de plantes lorraines, pourquoi pas préparés par les élèves eux-mêmes.


Notes

[1Inra : Institut national de la recherche arboricole

[2Ensaia : École nationale supérieure de l’agronomie et de l’industrie agroalimentaire

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
JB Vatelot (académie de Nancy-Metz )
Directeur de publication : David Ridel