JB Vatelot
Site de l'académie de Nancy-Metz

Accueil > Parutions de l’ancien site > COLLEGE > Archives > Des sixièmes thématiques

Du nouveau à l’ensemble scolaire Jean-Baptiste Vatelot de Toul pour la rentrée 2002-2003.

Des sixièmes thématiques

mardi 17 septembre 2002 par David Ridel

Comment dynamiser les apprentissages à l’entrée du collège dans le monde d’aujourd’hui ? La réponse nous vient probablement des nouvelles classes de sixième, mises en place cette rentrée.
"Plus qu’une révolte, Sire, une révolution..."

Changer "l’école" sans toucher aux apprentissages fondamentaux, voilà un défi auquel les enseignants sont confrontés depuis quelques années déjà.

Se réinventer quotidiennement, et dans la durée, sans perdre la spécificité de notre système éducatif, qui, quoique critiqué en son for intérieur par ses propres acteurs, reste, par bien des aspects, un système fiable, performant et inventif (cf. les IDD et autres TPE), voilà un défi majeur qu’Hercule (encore lui !) hésiterait à relever.
Trop périlleux, risqué et dangereux, propre à s’attirer les foudres de la critique...non décidemment, rien à faire, on attendra la prochaine génération comme on attend son bus. Résigné et fataliste.

C’est pourquoi à Jean-Baptiste Vatelot, les enseignants se sont penchés, tels les bonnes marraines des contes de fées, sur la classe de Sixième.

En des termes moins fleuris et enchanteurs, ils se sont tout simplement interrogés sur la motivation des élèves, facteur indispensable de la réussite scolaire, et sur ce qui pouvait permettre aux nouveaux arrivants d’acquérir l’ envie d’apprendre et de développer le goût de l’effort. Vaste chantier !
Mais la réfléxion a abouti à l’idée fondamentale qu’il existait une interaction entre les élèves, les enseignants et les programmes à mettre en oeuvre, que rien n’était indissociable et qu’il fallait savoir créer une synergie entre l’élève et le projet.

Imposer, certes, dans la rigueur et dans l’effort, mais donner le choix aussi, afin de placer l’élève au centre de son parcours scolaire. Une manière de commencer la route sur le bon chemin. Rien de bien nouveau en réalité, mais les beaux discours se doivent d’être suivis dans les faits et dans les actes.

Les classes thématiques étaient prêtes à jaillir. En voici le détail :

- la classe de Sixième Europe

Mme Ridel, professeur de lettres et professeur principal de la classe :

"Fort de ses dix années d’expérience, la Sixième Europe propose aux jeunes élèves d’apprendre deux langues étrangères (l’Anglais et l’Allemand). Le projet de la classe s’oriente vers la découverte de ce qui constitue aujourd’hui une réalité politique, économique et culturelle : L’Europe. Le voyage de fin d’année permet de mieux connaître deux pays, la Belgique et les Pays-Bas, à travers les musées, les rencontres et les paysages."

- la classe de Sixième Arts et Culture

- la classe de Sixième Sports et découvertes

M. Rousselot, professeur d’E.P.S et professeur principal de la classe :

le groupe de 22 élèves de la classe pratiquera, au cours de l’année, 3 activités physiques et sportives qui sortent du contexte scolaire traditionnel : le tir à l’arc, l’escrime et l’aviron. Des journée d’initiation seront aussi prévues (golf, rugby à 7...), ainsi qu’un séjour sportif en Belgique, sur le mode du mi-temps pédagogique (activités physiques en matinée et cours traditionnels l’après-midi).
Le vécu et l’expérience sportifs de cette sixième permettront aux élèves de s’épanouir dans, par et à travers les règles.

- la classe de Sixième Images et Communication

Gageons maintenant que cette diversité soit l’occasion pour l’élève d’aiguiser son ouverture d’esprit, indispensable pour sa future vie d’adulte et de citoyen du monde.


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
JB Vatelot (académie de Nancy-Metz )
Directeur de publication : David Ridel